Présentation du projet de recherche de 2015-2017

L’étude du laboratoire du PREFics de septembre 2015 à avril 2016, réalisée par l’équipe d’enseignants-chercheurs du CERSIC à l’Université de Rennes 2 a permis d’observer et rendre compte de plusieurs problématiques. L’enquête s’est déroulée en deux temps, d’abord par des entretiens semi-directifs avec les maîtres d’ouvrage participant au projet (six organismes HLM : I3F, Habitat 29, Habitat 76, France Habitation, Nantes Métropole Habitat et Lille Métropole Habitat) puis des entretiens avec les corps de métiers partenaires des maîtres d’ouvrage (architectes, bureaux d’études, entreprises). Cette étude a été réalisée avec la participation de l’Union Sociale pour l’Habitat, la Caisse des Dépôts et le PUCA. Une restitution de cette étude a été présentée en colloque le 3 mai 2017.

Cette étude a pour intérêt de réaliser une typologie et un état des lieux du secteur du bâtiment à l’heure où le BIM devient la « norme ». Elle cherche à observer et analyser les questionnements, les logiques d’appropriation et de rejet qui s’opèrent dans cette transformation en profondeur du milieu. Il s’agit alors de constater les dynamiques en marche, les interactions comme coordinations, la capitalisation des connaissances, les nouvelles normes à définir, les nouvelles méthodes de travail et compétences. Tous ces points renvoient à une recomposition organisationnelle et sociale dans le milieu, qui transcende les métiers et structures. En effet, au-delà des complexités d’ordre organisationnel, c’est également la question du rapport à l’« autre » (les architectes, bureaux d’études, les entreprises, les sous-traitants, etc.) et à sa pratique qui est en jeu. Les différents niveaux du BIM amènent à reconceptualiser et questionner les pratiques professionnelles existantes à l’heure de la nouvelle norme. Mais cette étape doit être précédée d’une mise en sens à la fois de la transformation en cours, comme des outils, de la méthodologie afin de conduire le changement.

Alors, il est constaté que deux tendances apparaissent dans le BIM, le BIM conception-construction (projet de construction/réhabilitation avec et/ou à partir d’une maquette numérique) et BIM gestion (maintenance, entretien des bâtiments existants qui sont numérisés afin de gérer l’exploitation grâce à une maquette numérique). Ces tendances amènent au croisement du BIM avec le PLM (Product Life Management), permettant alors de gérer le cycle de vie d’un bâtiment à partir d’une maquette numérique et/ou de la méthodologie BIM. Aussi, au-delà du BIM, il apparaît de la transformation en cours est orientée et justifiée par une volonté d’optimiser les coûts à la fois de gestion mais aussi de construction (en cherchant à anticiper les aléas, à rendre « prévisible » la construction et la conduite du chantier). Pour autant, il semble y avoir un abîme entre le BIM conception-construction et le BIM gestion, il se matérialise par la phase du chantier. En effet, le chantier est peu évoqué voire omis, et ce, malgré son importance dans le résultat même du projet, c’est-à-dire le bâtiment construit. Il apparaît alors que même lors de l’utilisation d’une maquette dans un projet de construction, il y a une réadaptation de cette dernière pour qu’elle soit conforme au bâtiment construit (au lieu d’avoir un bâtiment conforme au modèle 3D). Cela traduit ainsi des difficultés dans l’exploitation du BIM sous toutes les phases de conception et construction d’un bâtiment avec un constant réajustement à la réalité des bâtiments construits.

Plan de l’étude :

  • Présentation du projet de recherche
  • Partie 1 – Le BIM : un processus d’innovation ?
  • Partie 2 – BIM pour la maîtrise d’ouvrage : une variété d’approches et d’usages ?
  • Partie 3 – BIManagement et formes d’organisation
  • Partie 4 – Changements de temporalités et de méthodes en maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre
  • Partie 5 – Le BIM : un processus de normalisation ?
  • Conclusion générale
  • Bibliographie générale

Vous trouverez la version complète de cette étude ici.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
laurad (21 mars 2020). Présentation du projet de recherche de 2015-2017. Usages du BIM et formes organisationnelles. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/m0ou


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search